Comment reconnaitre le style Louis-Philippe ?

02-03-2018

Comment reconnaître les meubles et autres antiquités dans le style Louis-Philippe parfois appelé le second rococo? L'influence du premier rococo, le style de Louis XV, est très claire. Cependant, le populaire « Louis-Philippe » est une esthétique distincte, très distinctive et ... encore très appréciée aujourd'hui.

Le style Louis-Philippe s'est développé en France en 1830-1848, dans la période dite de la Monarchie de Juillet. Après les "trois jours de gloire", c’est-à-dire la révolution qui a contrecarré la tentative de restaurer l'absolutisme par Charles Ier, est l'âge d'or de la grande bourgeoisie. C'est son goût et ses aspirations esthétiques qui expriment le style Louis-Philippe. Malgré une ligne soignée, il est lourd, très orné, axé sur la représentativité même au détriment de la fonctionnalité et du confort d'utilisation. Comment reconnaître les meubles dans ce style ?

Le style Louis-Philippe : les plus importantes caractéristiques du mobilier

Les historiens de meubles suggèrent que le style Louis-Philippe en France constitue le développement du style d'extension (Restauration), l'équivalent local de Biedermeier, fortement marquée par l'influence de la tradition du classicisme. Ils soulignent que le style de Louis Philippe prend de cette esthétique des lignes claires et expressives, mais pas l'élégance. Par ailleurs, dans son édition française originale, le style Louis-Philippe trahit les tendances d’historicisation. Il fait référence aux arts du Rococo, mais aussi de la Renaissance, du baroque dans l'esprit de Louis XIII ou même du gothique.

En général, en Europe centrale, nous connaissons le style Louis-Philippe sous une forme légèrement plus homogène. Les meubles représentant cette tendance sont associés principalement avec les pieds courbes (style Louis XV) mais beaucoup plus massif que ceux du rococo car ils soulèvent des mobiliers lourds.  Par contre, en France, on observe parmi les meubles du style Louis-Philippe une certaine variété issue du fantasme créatif des designers et des charpentiers.

Le style Louis-Philippe : formes de meubles, décorations, matériaux

Le style Louis-Philippe n'aspire ni à l'innovation, ni à l'esthétique, ni à la fonctionnalité mais on peut distinguer plusieurs types de meubles caractéristiques. Le plus important d'entre eux est le fauteuil crapaud. Voici une petite curiosité :  En Pologne, il est connu sous le nom de fauteuil Napoléon (une association avec le style de Napoléon III). Un autre mobilier est une commode-toilette. C’est un meuble pour les toilettes du matin et du soir.

Le développement de l'industrie de meubles (dans le deuxième quart du XIXe siècle a commencé à constituer une forte concurrence pour l'artisanat traditionnel) a entraîné la création de plus longues séries de mobiliers presque identiques. Malgré toute la diversité du style Louis-Philippe, les formes de mobilier ainsi que les ornements sont très répétitives. Leur ressource est basée sur des corniches (parfois aussi des balustres), des consoles tournantes, des palmettes et d'autres motifs floraux stylisés.

À l'époque de Louis-Philippe, les mobiliers étaient produits de l'acajou, du bois de rose, de l'ébène et du bois de rose dans leur couleur naturelle soulignée par leur polissure. Entre des espèces européennes on retrouve la poire et le hêtre. Le mobilier a été décoré principalement avec la sculpture sur bois. Les qualités décoratives du grain de bois ont également été exposées, ce qui est particulièrement évident dans les meubles plaqués.